ENTRE CIEL ET MER

1 16

“ 20 000 lieues sous les mers ” avec le 8  

Si Jules VERNE revenait à notre époque il aurait pu écrire cette belle histoire sur notre grand livre du 8 RPIMa. 

 

L’histoire commence par une belle nuit de noël sur notre belle terre de France aux environs de Toulon. 

Un grand père ancien sous-marinier Roland VERGER fier de la carrière choisie par son petit-fils parachutiste au 8 RPIMa  lui offre un patch de l’ESNA (Escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque) de Toulon en guise de lien patriotique venant s’ajouter au lien familial qui les unis. . 

913a77fbd6fada7ca3d2cb88e4e42dc0 0

Quelques semaines plus tard notre jeune para de la 4 participe à l’opération chimère au Mali avec le régiment sous les ordres du colonel Prod'homme chef de corps du 8.

Durant l’opération notre coyote fait une photo de l’insigne de ESNA sur fond de désert et l’envoie à son grand père pour lui dire en retour toute son affection envers lui et son passé militaire. 

 

1e9fb2431d72ba0a0cd9c05c13e5adf2 0

Photo qui est transmise par Roland VERGER à son association dont il est membre FFSM ( Fraternité des Forces sous-marine ) qui la diffuse sur leur publication et réseaux sociaux .Le commandant de la base des sous-marins surpris par cette belle initiative et l’originalité de la photo demande en retour à l’association de lui faire parvenir un patch du 8 RPIMa chose faite par notre grand-père qui envoya l’insigne du régiment que nos parachutistes arborent sur la manche de leur tenu de combat au liseré de la compagnie d’appartenance en l’occurrence le  carmin de nos coyotes de la 4 .Le commandant de la base confie le patch à son chef d’état-major de ESNA pour qu’une photo soit prise en immersion à bord d’un sous-marins ce qui fût fait quelque temps plus tard lors d’un appareillage d’un SNA ainsi que par 300 mètres de fond en tranche torpille .

 

Dpp 154    Dpp 155

 

La transmission des 2 photos fut accompagnée de ce petit mot du chef d’état-major de l’escadrille pour le grand père .

“ En retour de la photo prise sur le terrain par votre petit-fils servant au « grand 8 », je vous transmets deux clichés d’un sous-marinier portant le patch du régiment : à l’appareillage et en immersion, en tranche torpilles. Merci pour cette mise en relation originale entre frères d’armes, chacun au service de la France dans un domaine très spécial et exaltant. ”  

 

       Le site parachutiste du 8 remercie le second-maitre (h) Roland VERGER et son petit-fils para du 8 prouvant que le 8 n’est plus dans le ciel et sur la terre mais aussi a été sous la mer . 

Commentaires

  • Colleoni
    • 1. Colleoni Le 27/07/2023
    Avec des sous mariniers dans ma famille
    Je ne peux que m'associer et rendre hommage , à Roland Verger et à son histoire familiale
    M.Colleoni
  • verger
    • 2. verger Le 22/07/2023
    J'ai eu plaisir à collaborer à ce texte de jean-Daniel Salles, avec son talent, son sens de l'écoute nous avons tout de suite ressenti qu'une histoire immergée pouvez refaire surface alors en tant qu'ancien sous marinier j'ai permis de chasser aux ballasts et de remettre en surface cette anecdote qui aurait pu s'évanouir dans les abysses. Grâce au site du 8 eme RPIMA me voilà comblé et je remercie le responsable du site pour son écoute et d'avoir par son texte
    explicatif me faire revivre des moments d'émotion. vive le 8 vive la marine roland verger
  • AMALVIT
    • 3. AMALVIT Le 22/07/2023
    Bonjour .
    Quelle belle histoire pour cette belle famille,pour le 8 et pour l'escadrille des sous-marins nucléaires d'attaque.Le 8 nous surprendra toujours que du bonheur cette relation entre marins et paras de vrais frères d'armes .Quelle est belle notre armée . Belle continuation je suis heureux de suivre votre histoire sur ce site si bien réalisé
  • NOIZET Bruno
    • 4. NOIZET Bruno Le 22/07/2023
    Belle histoire, pour ce jeune du grand 8.
  • Desbiens
    • 5. Desbiens Le 22/07/2023
    Quelle belle histoire, comme on aimerait qu'il en existe plus souvent !